la compassion, pour quoi faire ?


La pratique de la compassion est depuis des siècles un principe essentiel des principales traditions religieuses et éthiques mondiales, mais face aux défis de notre époque, nous en avons besoin plus que jamais.

L’amour et la compassion sont une nécessité, pas un luxe ! Sans cela, l’humanité ne peut pas survivre.
— Le 14e dalaï lama
 
© Przemek Jaczewski

© Przemek Jaczewski


Qu'est-ce que la compassion ?

Lorsque nous développons la bonté et la compassion pour nous-mêmes et pour les autres, nous découvrons un sentiment stable d'estime de soi et un amour sain, substantiel, à partir duquel nous pouvons diriger notre esprit afin de soulager la souffrance des autres.

La compassion n'est pas simplement un sentiment de sympathie ou d’empathie envers une personne qui souffre, il ne s'agit pas seulement d'un sentiment chaleureux pour une autre personne ou d'une reconnaissance claire de sa souffrance et de ses besoins. C’est aussi une détermination personnelle, concrète et soutenue de faire tout ce qui est possible et nécessaire pour soulager leur souffrance.

La force particulière des enseignements bouddhistes réside dans le fait qu'ils montrent la “ logique ” de la compassion, ainsi que les dommages causés par un manque de compassion.

Développer la compassion

Alors que nous étudions et pratiquons la compassion, nous développons un style de vie plus épanouissant et moins égoïste. En considérant la compassion d'un point de vue bouddhiste, personnel et scientifique, nous acquérons des connaissances et une prise de conscience que nous approfondissons par l’analyse, la réflexion et la méditation.


Mindrolling Jetsün Khandro Rinpoché nous enseigne des moyens de développer la compassion. (Cette vidéo dispose de sous-titres en français, à sélectionner et activer via la barre de menu de la vidéo)


CommenceZ maintenant !

Notre cours Cultiver la compassion est proposé dans la plupart de nos centres et permet de découvrir ou redécouvrir quelques-unes des nombreuses pratiques bouddhistes qui permettent de révéler notre source inhérente de compassion et d'empathie.