Presse

 

Pour en savoir plus sur les réformes et les changements entrepris à Rigpa, veuillez visiter cette page.


Communiqué faisant suite au décès de Sogyal Rinpoché

28 août 2019

C'est avec une profonde tristesse que nous annonçons le décès de Sogyal Rinpoché, le mercredi 28 août 2019, à la suite de complications survenues pendant son traitement contre le cancer.

Sogyal Rinpoché demeure en ce moment en "thoukdam". Cet état se produit lorsqu’un pratiquant qui a atteint la réalisation continue, au moment de la mort, à reposer dans la reconnaissance de la nature de l’esprit.

Sogyal Rinpoché était un enseignant bouddhiste tibétain de renommée mondiale, reconnu comme l'incarnation d'un grand maître et saint visionnaire du XIXe siècle, Tertön Sogyal Lérab Lingpa. Auteur du Livre tibétain de la vie et de la mort, il a fondé le réseau bouddhiste international Rigpa et a consacré plus de 45 ans de sa vie à transmettre les enseignements bouddhistes en Occident. En 2017, il s’était retiré de la direction spirituelle de Rigpa.

Ses étudiants sont maintenant entrés dans une période de prières et de cérémonies qui traditionnellement s'étendra sur au moins sept semaines. Dans le bouddhisme tibétain, la période de quarante-neuf jours suivant le moment de la mort est considérée comme particulièrement cruciale pour la pratique spirituelle.

Nous sommes profondément touchés par le nombre de condoléances reçues qui reconnaissent Sogyal Rinpoché et son œuvre, ainsi que par la gentillesse et l’amitié sincères du public, des lamas et des amis du monde entier envers le sangha de Rigpa.

Depuis la fondation de Rigpa, plus de 80 enseignants renommés de toutes les écoles du bouddhisme tibétain et d'autres traditions bouddhistes ont enseigné à Rigpa et ont guidé l'étude et la pratique des étudiants de Rigpa, à l'invitation de Sogyal Rinpoché. Rigpa soutient en particulier la tradition Nyingma, la plus ancienne école du bouddhisme tibétain, et offre au monde moderne les enseignements bouddhistes de méditation, de compassion et de sagesse.


Communiqué de Rigpa

5 septembre 2018

Communiqué de Rigpa suite à la parution du rapport de l'enquête indépendante

Nous reconnaissons la gravité du rapport de l'enquête indépendante commissionnée l’an dernier par Rigpa, qui a fait suite aux allégations de mauvaise conduite du fondateur et ancien directeur spirituel de Rigpa, Sogyal Rinpoché. Nous remercions l’enquêtrice et les témoins.

Nous sommes profondément désolés et nous nous excusons des souffrances subies par les membres passés et présents de la communauté de Rigpa. Nous étudions notre rôle en tant qu'organisation et examinons comment nous avons pu contribuer à cette situation. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour établir un dialogue avec tous ceux qui ont été affectés et pour les soutenir. Nous prenons l'entière responsabilité de veiller à ce que Rigpa offre à tous un environnement sûr. Ce sont nos engagements du fond du cœur.

Les conclusions établies dans ce rapport affecteront de nombreuses personnes. Il nous faudra prendre le temps de réfléchir à son contenu.

Rigpa s’engage à prendre en compte les recommandations mentionnées dans le rapport. Nous progresserons en consultation avec notre communauté.

Face à ces allégations, Sogyal Rinpoché s'est retiré l'an dernier de façon définitive de la direction spirituelle de Rigpa et n'a désormais plus aucun rôle dans l'organisation à Rigpa.

Rigpa a déjà pris plusieurs mesures importantes au cours des douze derniers mois :

  • Un nouveau Conseil de vision a été nommé, guidé par des conseillers spirituels et les équipes de direction de Rigpa ont convenu d'une nouvelle façon de prendre les décisions et de gouverner.

  • Notre communauté a pris part à un processus international visant à mettre en place une Charte éthique solide, publiée en juin 2018. Nous venons aussi de terminer la rédaction de notre procédure de règlement des griefs, incluant un conseil indépendant composé d'enseignants bouddhistes occidentaux, qui recevra les doléances des membres de Rigpa et du public.

  • Nous avons commandé ce rapport pour que les plaignants se manifestent et soient écoutés de manière ouverte, impartiale et sensible.

Nous nous engageons à poursuivre le processus de guérison, de réconciliation et de changement.

Reconnaissant l’importance de ce processus de guérison et de changement, des dirigeants sont en train de démissionner de tous leurs postes de direction.

Le but de Rigpa a toujours été, et continue d’être, d’offrir un chemin spirituel complet, d’inviter de nombreux enseignants, en particulier ceux de la tradition Nyingma du Tibet, et d'offrir au monde moderne les enseignements bouddhistes sur la méditation, la compassion et la sagesse.

Le Conseil de vision, les conseils d'administration de Rigpa et Dzogchen Beara, et le Chapitre de Lérab Ling.

—————

Le rapport de l'enquête indépendante est disponible ici.


Communiqué de presse de Rigpa

Janvier 2018

Gouvernance spirituelle

Suite au retrait de Sogyal Rinpoché du rôle de directeur spirituel en août 2017, un Conseil de vision de Rigpa vient juste d’être nommé. C’est ce conseil qui va guider Rigpa dans son évolution future.

Il est constitué de sept étudiants de longue date, qui ont tous une profonde compréhension de la vision de Rigpa. Leur tâche va être de superviser la culture d’étude et de pratique, de prendre soin de la communauté, d’encourager les enseignants et de renforcer les liens avec d’autres maîtres et organisations bouddhistes. Tout cela dans un esprit ouvert et non sectaire, que Rigpa a toujours eu à coeur de développer durant ces quarante dernières années.

Le Conseil de vision de Rigpa est composé, par ordre alphabétique de Valérie Baker, Mauro de March, Seth Dye, Patrick Gaffney, Vénéra Pfeiffer, Philip Philippou et Vinciane Rycroft. Plus d’informations sur les membres du Conseil de vision de Rigpa.

De nombreux lamas bouddhistes Tibétains seront les garants de l’authenticité du travail de Rigpa et apporteront leurs suggestions au Conseil. On trouve parmi eux Dzongsar Khyentsé Rinpoché et Mindrolling Jetsun Khandro Rinpoché, qui jouent tous deux un rôle clé dans l’adaptation du bouddhisme tibétain au monde moderne, et Khenchen Namdrol, un grand érudit, détenteur de la lignée de la tradition Ngagyur Nyingma. D’autres lamas seront invités à conseiller Rigpa dans le futur. Rendez-vous sur rigpa.org si vous voulez en savoir plus sur ces lamas. Le Conseil de vision de Rigpa débutera ses activités à partir de mars 2018.

Bien que Sogyal Rinpoché ne soit plus directeur spirituel de Rigpa, sa responsabilité envers ses étudiants reste inchangée. Dans la tradition du bouddhisme tibétain, le lien sacré qui unit un maître et son disciple se poursuit jusqu’à l’éveil. Pour le moment, Sogyal Rinpoché est en retraite et suit un traitement pour le cancer du colon. Il ne peut donner qu’occasionnellement des enseignements en différé à ses étudiants.

L’enquête

En août 2017, Rigpa s’est engagé à mettre en place une enquête indépendante, menée par un tiers neutre, sur les allégations portées à l’encontre de Sogyal Rinpoché en juillet 2017.

Rigpa a pour préoccupation majeure le bien-être de sa communauté, y compris celui des auteurs de la lettre contenant les allégations. Il est important que les valeurs partagées au sein de notre communauté restent fortes.

Cette enquête a été confiée au cabinet d’avocats anglais Lewis Silkin, spécialisé dans les plaintes pour harcèlement et très réputé en Europe. Lewis Silkin va travailler avec neutralité, et aura pour mission de mener des entretiens confidentiels, en premier lieu avec les huit personnes signataires de la lettre.

Les conseils d’administration de Rigpa considèrent qu’il est de leur devoir d’examiner les allégations portées à l’encontre de Sogyal Rinpoché en juillet dernier, selon les lois en vigueur dans les différents pays. Aucune poursuite pénale n’a été engagée, mais il est cependant essentiel que Rigpa aille au fond des choses en engageant un tiers neutre qui puisse examiner objectivement ce qui est relaté dans la lettre.

En outre, le bureau de Rigpa US a fait appel a une organisation bouddhiste zen spécialisée dans la médiation, An Olive Branch, afin qu’elle aide la communauté de Rigpa aux États-Unis et dans tous les pays à mener à bien un processus de réconciliation et de guérison. Nous considérons qu’il est d’une importance cruciale de traverser ce processus ensemble en tant que communauté.

Charte éthique et procédure de doléances

Rigpa a également initié un processus de consultation au sein de sa communauté internationale, en élaborant une charte éthique et une procédure de doléances. Toute la communauté de Rigpa aura l’occasion d’examiner et de réfléchir à la première version de ce projet en janvier.

Pendant cette période de changement, Rigpa se consacre comme toujours à mettre à disposition du monde moderne les enseignements bouddhistes sur la méditation, la compassion et la sagesse. Les centres Rigpa du monde entier continuent de proposer des cours, des programmes et des retraites animés par des enseignants et instructeurs de Rigpa, ainsi que par les lamas et les maîtres qui nous rendent visite. En savoir plus.


Communiqué de Rigpa

22 Novembre 2017

Rigpa est un réseau international de centres bouddhistes dont la mission première est de permettre l’accès aux enseignements bouddhistes sur la méditation, la compassion et la sagesse. Les cours et programmes proposés par Rigpa ont été d’un grand secours pour des milliers de personnes, les aidant à soulager leur souffrance et à trouver un sens à leur existence.

 En juillet de cette année, un certain nombre d’allégations à l’encontre de Sogyal Rinpoché, alors directeur spirituel de Rigpa, se sont largement répandues dans les médias et sur Internet. Les conseils d'administration et les équipes de direction de Rigpa des différents pays prennent cette question très au sérieux et  travaillent actuellement sur ces problèmes avec respect et compassion envers toutes les personnes concernées, et en entière adéquation avec les valeurs bouddhistes.

 Nous souhaitons déclarer clairement qu’il n’y a pas de place pour les abus dans notre communauté, et que nous sommes conscients qu’il est de notre responsabilité de fournir un environnement sûr,  accueillant et sécurisant à nos membres et au public.

 Suite à ces allégations, Sogyal Rinpoché a décidé de se retirer, de la direction spirituelle de Rigpa, et il est entré en retraite.

Les conseils d'administration et les équipes de direction de Rigpa, après avoir sollicité des conseils professionnels et spirituels, sont actuellement en train de mener les actions suivantes :

1. Mettre sur pied une enquête indépendante sur les différentes allégations menée par une tierce partie neutre  Nous espérons pouvoir bientôt en dire plus sur les détails de ce processus qui sera un premier pas vers la guérison et la réconciliation.  
2. Lancer un processus de consultation international pour mettre en place, au sein de Rigpa, un code d’éthique ainsi qu’une procédure de règlement des griefs.
3. Établir une nouvelle instance spirituelle consultative afin de guider l'organisation Rigpa, comprenant un Comité Consultatif de Lamas et un Collectif  chargé de la Vision, formé d’ étudiants de confiance qui comptent parmi  les plus expérimentés à Rigpa

Ripga a également initié un processus international de consultation pour écouter les étudiants et pour renforcer les valeurs-clé et la culture de Rigpa. Ceci inclus des réunions ouvertes dans nos centres, et un procédé destiné à rassembler les retours des différents pays.

 Rigpa garde sa qualité de membre au sein des Unions Bouddhistes de nombreux pays en Europe, ainsi qu’à l’Union Bouddhiste Européenne.

L’Union Bouddhiste de France est la seule à avoir suspendu provisoirement l’affiliation de Rigpa, en attendant de plus amples informations sur les allégations.


Communiqué de presse de Rigpa

11 août 2017

Rigpa est un réseau international de centres bouddhistes dont la mission première est de permettre l’accès aux enseignements bouddhistes sur la méditation, la compassion et la sagesse. Les cours et programmes proposés par Rigpa ont été d’un grand secours pour des milliers de personnes, les aidant à soulager leur souffrance et à trouver un sens à leur existence.

Récemment, un certain nombre d’allégations à l’encontre de Sogyal Rinpoché, le directeur spirituel de Rigpa, se sont largement répandues dans les médias et sur Internet. Les conseils d'administration et les équipes de direction de Rigpa des différents pays prennent cette question très au sérieux et sont déterminés à clarifier la situation de manière à la fois responsable et conforme aux valeurs bouddhistes.

Après consultation interne, Sogyal Rinpoché a décidé de se retirer, avec effet immédiat, de la direction spirituelle de toutes les organisations qui portent le nom « Rigpa ».

Les conseils d'administration et les équipes de direction de Rigpa, après avoir sollicité des conseils professionnels et spirituels, s’engagent à prendre les mesures suivantes :

  1. Une enquête sera menée de façon indépendante sur les différentes allégations.

  2. Un processus de consultation international sera entrepris pour mettre en place, au sein de Rigpa, un code d’éthique ainsi qu’une procédure de règlement des griefs.

  3. Une nouvelle instance spirituelle consultative sera établie afin de guider l'organisation Rigpa.

Ces mesures vont être prises par les conseils d’administration et les équipes de direction de Rigpa au niveau international dans un véritable esprit de collaboration. Des voies de communication vont être instaurées afin que tous les membres de notre communauté aient la possibilité d'exprimer leurs souhaits, leurs opinions et leurs préoccupations.